Divorce par consentement mutuel et prud’hommes

Qu’est-ce que World Links ?

Nous le savons il y a des pays développés et d’autres qui le sont moins voir pas du tout. Ses pays délaissés et pauvres connaissent de grandes difficultés au niveau de l’éducation notamment. Néanmoins il existe des groupes pour leur venir en aide. Des groupes comme World Links !

Qu’est-ce World Links ?

World Links est un programme relié à la banque mondiale. Né il y a 10 ans elle encourage partout dans le monde les pays à se développer. Son but est de créer des liens de collaboration et d’amitié entre élèves et enseignants à travers le monde afin d’optimiser l’intérêt des nouvelles technologies tel qu’internet et ainsi contribuer à l’amélioration de l’éducation et à la compréhension des différentes cultures et des nations. Ainsi cette nouvelle génération formée aux nouvelles technologies pourra par la suite participer au développement socio-économique de son pays.World Links veut ouvrir les portes du savoir à un maximum d’enfants ce qui permettra à terme de réduire les disparités, de développer l’utilisation de l’ordinateur et de connecter tous les enfants du monde. World Links intervient aussi pour aider les gens qui doivent être confrontés à des problèmes juridiques devant les tribunaux et notamment s’ils ont des problèmes en droit de la famille et qu’ils sont accompagnés par un avocat  spécialisé en droit de la famille en cas de divorce et de divorce par consentement mutuel www.jurifiable.com/conseil-juridique/droit-de-la-famille/divorce-par-consentement-mutuel, de changement de prénom, d’adoption, de tutelle http://www.misesoustutelle.com et de curatelle http://www.misesouscuratelle.com.

Les moyens d’y parvenir ?

La première étape de ce grand projet est de former un maximum d’enseignants et de fournir tout le matériel pédagogique nécessaire. Enfin il a même été mis à disposition des éducateurs un site web de référence. Par la suite l’intérêt est de renforcer les contenus d’enseignements d’apprentissage et d’obtenir en peu de temps de nouvelles informations très rapidement.

L’intérêt pour les enseignants ; leur rôle a été remis en question et ils ont découvert à travers internet un formidable outil pédagogique. Ils peuvent ainsi mettre plus régulièrement à jour leurs connaissances. Certains même ont commencés à mettre leurs cours en ligne.

L’intérêt pour les élèves ; c’est un regain d’intérêt pour les études et une ouverture d’esprit. Ils participent à travers les réseaux et internet leur montre ce qu’ils ne connaissent pas, plus efficacement que ne pourrait le faire un livre.

Un exemple concret au Sénégal

En Afrique ; précisément au Sénégal ils ont contribués à former des enseignants et à fournir du matériel. Ils se sont également intéressé aux problèmes de connexion et ont créés des lignes internet afin de relier diverses écoles entre elles en vue d’améliorer la scolarité de nombreux enfants mais surtout pour les ouvrir au monde. Aujourd’hui 320 enseignants ont suivi des formations et ont accueillis près de 20 000 élèves au sein d’une quarantaine d’écoles.

Peut-on surveiller des conversations au travail ?

On le sait, la frontière entre la vie professionnelle et la vie personnelle est parfois mince au travail : il est déjà arrivé à chacun de passer un appel personnel sur son lieu de travail. Alors que dispose la loi et la jurisprudence ? Un responsable peut-il surveiller les conversations privées de ses employés ? Et si oui, quelles mesures peuvent-être prises à son encontre ?
Voici un bref point de la législation en cours :Le constat est qu’un responsable peut tout à fait surveiller ses employés s’ils utilisent le matériel de l’entreprise mis à sa disposition : ainsi, un responsable pourra consulter le relevé d’appel du poste ou du portable professionnel d’un employé ou les mails échangés sur la boîte mail de l’entreprise.
Si l’employé en fait une utilisation personnelle, celle-ci ne pourra être retenue contre lui que si cela affecte gravement la qualité de son travail et l’empêche d’exercer les missions pour lesquelles il est payé (jurisprudence de la cour de cassation). Bon à savoir : faire précéder votre message SMS ou e-mail de la mention “privé” protège le salarié de toute intrusion dans sa conversation, le message ne devant en théorie pas être ouvert et consulté par l’entreprise. Le droit du travail est extrêmement compliqué et donne lieu à de nombreux problèmes sociaux qui se règlent devant le conseil des prud’hommes notamment. On vous conseille d’être accompagné d’un avocat quand vous vous présentez à votre prud homme jurifiable.com/conseil-juridique/droit-du-travail/prudhommesEn règle générale, on considère qu’un employé peut consulter ses mails, passer des appels personnels ou surfer sur internet, avec son propre matériel ou le matériel de l’entreprise, s’il le fait de façon modérée et que cela ne nuit pas à son travail.Pour ce qui est de la vidéo-surveillance, son recours est étroitement contrôlé par la loi et les instances de l’État : en plus de devoir informer les salariés expressément ainsi que le comité d’entreprise, une société qui souhaite installer un système de vidéo-surveillance devra en demander l’autorisation de la CNIL en justifiant d’un intérêt réel et d’un besoin compte tenu de l’activité de l’entreprise.
Ce qui signifie qu’un employeur qui “espionnerait” sans autorisation légale ses salariés serait dans l’illégalité, et dans l’impossibilité d’utiliser les conversations enregistrées pour justifier par exemple d’un licenciement.Pour ce qui est des emplois téléphoniques, soumis à enregistrement permanent par nécessité d’améliorer le service ou de former les salariés, l’employeur est dans l’obligation de fournir au salarié un système pour couper l’enregistrement ou une ligne alternative non reliée au système d’enregistrement.Enfin, sachez que les informations collectées dans le cadre de l’entreprise, par vidéo-surveillance ou surveillance informatique ne sont pas consultables par n’importe qui, et une habilitation éthique est nécessaire afin que les informations collectées ne tombent pas entre de mauvaises mains.

Un besoin de renseignement sur les avocats en France, et plus particulièrement sur les avocats de certaines villes, comme avocat Strasbourg http://www.jurifiable.com/avocats/avocat-strasbourg et avocat Montpellier http://www.jurifiable.com/avocats/avocat-montpellier.